L’importance des dispositifs PTI pour les travailleurs isolés

dispositifs PTI pour les travailleurs isolés

PTI est l’abréviation de protection du travailleur isolé. Il s’agit de dispositifs élaborés afin d’émettre des signaux d’alerte lorsqu’un travailleur hors d’ouïe et de vue est en danger. En réalité, les dispositifs ne protègent pas réellement les travailleurs mais alertent seulement les secours. Le terme le plus qualifié est plutôt « dispositif d’alarme pour travailleur isolé » ou DATI.

Lutte contre les accidents

Le système PTI protection du travailleur isolé est indispensable pour éviter toutes les sortes d’accidents : incendie, défaillance électrique, défaillance technique dangereuse d’une machine, douleur corporelle soudaine, brûlure, coupure, accident de transport, chute, etc. Le travailleur isolé peut être un agent de maintenance sur un chantier ou un pisteur sur un lieu skiable. En cas d’éboulement de terrain ou de neige, le dispositif PTI permet d’alerter les secours. La vie du travailleur isolé est aussi sauvée. Les dégâts causés sont réduits. Le système DATI permet de réduire le nombre de victimes. Dès que l’alerte est émise, l’entourage est également alerté. Il y a deux types de dispositif PTI : les alarmes automatiques et le dispositif déclenché volontairement. Ce dernier est déclenché quand le travailleur isolé le juge nécessaire. Pour les dispositifs déclenchés automatiquement, il en existe quatre sortes. Lorsque le boitier PTI de protection du travailleur isolé ne bouge pas durant un certain temps, l’alarme de perte de mobilité se déclenche. En cas de présomption de chute, l’alarme de perte de verticalité se déclenche. Ce type de dispositif est paramétré selon les habitudes corporelles du travailleur isolé. À partir du moment où l’attitude du travailleur n’est plus la même pendant une durée indéterminée, l’alarme se déclenche. L’alarme de sécurité positive permet de contrôler la liaison avec l’engin. Il y a aussi l’interrupteur de l’homme mort.

Éviter les agressions ou violence externe

Un travailleur isolé a aussi besoin d’un équipement PTI lorsqu’il ne peut pas être secouru dans l’immédiat en cas de violence externe. Il peut s’agir d’une agression d’un animal ou d’une tierce personne. Ce genre de situation peut arriver à un surveillant pénitentiaire, une infirmière de nuit, un maître chien, un agent de sécurité, etc. Durant l’exercice de leur travail, ces derniers peuvent subir différentes sortes d’agressions. Les personnels de dépannage, de transport routier ou de livraison peuvent aussi être victimes d’agressions. Le système de sécurité du travailleur isolé est indispensable pour leur venir en aide dans les plus brefs délais. Il peut s’en sortir seul mais l’intervention des secours est toujours indispensable. La dégradation de la situation n’est jamais prévisible. C’est un serveur vocal ou un centre de supervision de la société qui traite les alertes. Le personnel doit être disponible 24/24 heures et 7/7 jours. Les signaux peuvent être captés par réseau GSM ou par réseau radio privé. Le réseau GSM n’est pas disponible partout alors il est nécessaire d’installer un réseau radio privé pour l’efficacité du système PTI protection du travailleur isolé.

Intervention en cas de troubles psychiques ou pathologiques

Le dispositif PTI est impératif pour les travailleurs isolés car le métier peut causer des troubles psychiques et pathologiques. Un conducteur de tramway peut, par exemple, avoir des malaises cardiaques. D’autres maladies graves peuvent également se manifester : spasmophilie, crise d’asthme, crise d’épilepsie, etc. Dans les endroits isolés, les troubles psychiques comme les phobies, l’anxiété, la dépression et surtout les crises d’angoisse peuvent se produire. La mise en place de ces dispositifs est une obligation légale. C’est l’article L230-2 de la loi n°91-1414 du 31 décembre 1991 du Code du travail qui la régit. Les situations de détresse sont très variées et imprévisibles. Le métier est soumis à de nombreux risques qu’il faut prévoir et éviter. L’équipement PTI fait partie des mesures permettant de lutter contre ces risques.

Améliorer ses compétences en closing en se faisant accompagner par un expert
Se préparer à passer les examens d’anglais professionnel