Rentabilité : faites la chasse aux dépenses inutiles

Distinguer l’essentiel par rapport au gaspillage n’est pas souvent évident pour toutes personnes cherchant à réaliser des économies. Les entreprises ont souvent recours à un cost-killer ou tueur de coût, qui correspond à un spécialiste chargé de réduire les charges fiscales au sein d’une société. Ce prestataire offre plusieurs options pour aider leurs clients dans la chasse au gaspillage.

Le cost-killer : description

Le cost-killer est un prestataire qui permet de rationaliser les dépenses en identifiant les frais potentiellement considéré comme du gaspillage, le service est généralement proposé par des cabinets de conseil optimisant les coûts dans lequel travail des comptables et fiscalistes. En effet, certaines entreprises ne possèdent pas les ressources nécessaires pour corriger la problématique de frais généreux et font appel à des professionnels dont la présence au sein de l’organisme n’est pas intrusive. Ces derniers apportent un soutien efficace en analysant les dépenses, ce qui offre l’opportunité de faire de économies et augmente en parallèle la rentabilité des activités.

En termes de rémunération, le client a deux possibilités : il peut choisir de verser au prestataire une commission qui sera proportionnelle à la somme économisée que celui-ci lui à procurés, dont le pourcentage peut être négocié par rapport à la complexité et durée de la mission. La rémunération au forfait permet, quant à elle, un versement à la base de forfait journalier en fonction du temps utilisé pour achever la mission, ce mode de fonctionnement est privilégié pour les missions influencées par le changement d’organisation au sein de l’entreprise.

Organiser le travail

Le travail des cost-killer se divise généralement en trois parties : la première partie correspond à étudier les comptes de l’entreprise, suivi de l’économie de celle-ci pour proposer des solutions préliminaires de réduction des coûts. Ensuite le travail se tourne vers l’étude des marchés afin de repérer les opportunités et augmenter le dynamisme économique de l’organisme et enfin le prestataire incitera le client au lancement d’appel d’offres et à négocier de nouveaux contrats.

Planifier les interventions

Il est important de prendre connaissance que les méthodes d’analyse de ces prestataires peuvent ne pas répondre aux attentes des entreprises, faire appel à un cost-killer garanti la réalisation d’économies mais leurs actions interagissent aussi avec des facteurs qu’ils ne contrôlent pas, produisant des effets qui ne sont pas immédiats, par exemple la réduction en efficacité de la sécurité. Il faut également indiquer les résultats attendus afin d’éviter les malentendus en mettant en place un cahier des charges des attentes du client. Choisir le cost-killer adapté aux besoins de l’entreprise est la solution optimale pour pérenniser ses activités mais peut aussi être vue d’un mauvais œil par les employés, qui les considèrent comme des émissaires destructeurs d’emplois et de bien-être.

Expert-comptable ou centre de gestion agréé, vers qui se tourner pour faire le bilan de son entreprise ?
La trésorerie : l’indicateur de bonne santé de votre entreprise