Quelles étapes pour le rachat d’une entreprise ?

Avant d’effectuer le rachat d’une entreprise, il faut faire des études préliminaires. Pour faire une bonne reprise, trois points sont à prendre en compte: les opportunités liées au rachat,  les démarches à entreprendre, et les erreurs à éviter pour une bonne reprise.

Les opportunités suite au rachat d’une entreprise

En adoptant une stratégie de croissance externe, la reprise d’une entreprise ne peut-être qu’avantageuse à l’égard de l’acheteur. En effet, il est possible d’opter pour une croissance à grande vitesse en devenant leader sur le marché, en augmentant dans le pouvoir de négociation, en améliorant la structure actuelle du marché et en élargissant les compétences acquises. La croissance externe est considérée comme un outil de développement efficace et stratégique dans ce cas.

Les démarches à suivre pour le rachat d’une entreprise

Avant de se lancer dans ce type d’engagement, il faut suivre des étapes primordiales à ne pas manquer. La définition du profil de l’entreprise à racheter est à analyser en long et en large. Il s’agit de définir le secteur d’activité principal, la taille de l’entreprise, le lieu d’implantation ainsi que le type en question. Il faut obtenir les informations complètes sur l’entreprise. Il est important de faire une constatation de la situation actuelle : est-elle dans une phase de démarrage, de décollage, d’expansion, de maturité ou en déclin ? Il faut prévoir à quoi s’attendre réellement. La réalisation d’un audit d’acquisition est fortement conseillée dans le but d’obtenir l’avis d’une tierce personne. Cet audit permet de détecter les risques liés à l’opération de reprise envisagée. Une analyse des données comptables se fera également. Il faut passer ensuite aux montages juridique, opérationnel et financier de la reprise. Le protocole d’accord entre les deux parties sera rédigé. Une fois, tous les papiers signés, l’entreprise entre dans une phase de transition causée par le changement lié à la dirigeance.

Les erreurs à éviter lorsque vous rachetez une entreprise

Lors de l’acquisition d’une entreprise, il vaut mieux faire appel à un professionnel afin de bien débuter dans les activités futures et mettre en exergue les résultats issus de l’analyse des dossiers. Il faut ainsi éviter d’investir dans une entreprise en déclin et en difficulté. De plus, il ne faut pas effectuer un prêt bancaire à la hâte mais sûrement. Faire des jugements est déconseillé. En effet, une survalorisation ou une sous valorisation de l’entreprise de votre part risque de nuire aux activités futures à élaborer.

Recrutement : pourquoi ne pas faire appel à un chasseur de têtes ?
L’avocat d’affaires : un précieux conseiller pour le développement d’une entreprise de votre entreprise