Votre projet d’entreprise est-il éligible aux aides publiques ?

Créer une société est, de nos jours, à la portée de tous, cependant il s’agit d’un domaine où les démarches sont compliquées particulièrement en termes de financement qui, en cas d’insuffisance, entraîne l’abandon définitif du projet. Les choix de financement peuvent être divers et non propices les unes des autres : aide publique, subvention régionale, appui des organismes indépendants, fondation, concours, etc.

Vous avez pour projet de créer une entreprise, et vous vous demandez s’il est éligible aux aides de l’Etat ou non ? Vous verrez dans ce qui suit les réponses à cette question.

Projet d’entreprise et aides publiques : il y a des conditions d’éligibilité

La création d’une entreprise est encouragée par les pouvoirs publics par le biais des différentes forme d’aides et des subventions qui sont variables selon la localisation et l’activité de la société ou encore son statut dans lequel le créateur ou dirigeant doit fixer l’objet social de l’entreprise. Ces aides publiques sont multiples et pas toujours évidentes. Pourtant, l’obtention n’est pas automatique car chacune d’entre elles dispose de ses propres conditions d’éligibilité qui peuvent être liée d’une part à la société et d’autre part au porteur du projet de création d’entreprise. Donc, si vous voulez en bénéficier, vous devrez vous renseigner sur leurs divers critères.

L’ACRE : une aide publique offerte à tout créateur d’entreprise

Nombreux sont les dispositifs intervenant dans le secteur d’aides financières publiques qui sont mis à la disposition des futurs entrepreneurs en France. Parmi les grands dispositifs existants, vous pouvez vous référer à l’ACRE ou l’Aides à la Création et Reprise d’Entreprise, connu aussi sous son ancien acronyme ACCRE (Aide au Chômeur Créant ou Reprenant une Entreprise). Autrefois, il était ouvert généralement aux demandeurs d’emploi et aux jeunes de 18 à 25 ans, mais depuis la réforme du 1er janvier 2019, ses conditions d’obtention sont profondément réformées, l’aide est désormais éligible à tous les entrepreneurs. L’ACRE permet aux prétendants, d’avoir droit à une exonération partielle de cotisations sociales quelle que soit la nature de l’activité de l’entreprise.

Le NACRE : une bonne solution pour le créateur éligible

Le Nouvel Accompagnement pour la Création ou la Reprise d’Entreprise ou NACRE est un programme d’aide dispensée par des organismes accompagnateurs spécialisés dans la création d’entreprise conventionnés par l’Etat dans le but de favoriser le succès des prétendants. L’aide est repartie en 3 phases à commencer par une aide au montage du projet, ensuite un appui au financement grâce à l’accord d’un prêt à taux zéro, et enfin un accompagnement à la gestion de l’entreprise qui peut durer pendant les 3 premières années de son lancement. Sachez que tout créateur ne peut prétendre au NACRE. Si vous êtes demandeurs d’emploi indemnisés ayant 18 à 25 ans, ou handicapé moins de 30 ans ou encore une personne de plus de 50 ans inscrites sur la liste Pôle Emploi, ce dispositif public vous serrez une bonne alternative. Ce dispositif est aussi possible en auto-entreprise.

L’annonce légale : à quoi sert-elle et quel est son coût ?
Créateurs : vers qui vous tourner pour vous aider à préparer votre projet ?