Création d’entreprise : quelles sont les démarches obligatoires ?

La création d’entreprise est indéniablement une tâche complexe qui demande non seulement de la motivation et de la persévérance mais surtout de bon financement. Pourtant, c’est une opération pouvant être simple si le prétendant connaît étapes par étapes les démarches de création. Alors, si vous souhaitez créer une entreprise, voici les démarches obligatoires que vous devriez savoir.

Le choix de statut juridique

Naturellement, tout projet dans la vie commence par un rêve mais pour que votre rêve devienne réalité, il faut que vous travailliez dur en donnant tout de vous. Pour créer une entreprise, vous devez de préférable commencer par définir votre projet, établir des idées claires ainsi que d’effectuer une étude de marché. Vous l’aurez compris, ce sont des étapes pas obligatoires mais fortement conseillés. La réalisation d’un business plan est, certes, une étape cruciale pour conquérir des partenaires financiers, en particulier, les banques. Sauf que le choix de statut juridique est autant central qu’obligatoire. Le choix de statut juridique dépend, généralement, du type de l’entreprise que vous comptez créer : entreprise individuelle ou entreprise sociétaire. Entre le régime d’entreprise individuelle à responsabilité limité EIRL, la société anonyme SA, le statut d’entreprise SARL, ou le statut d’entreprise SAS, vous avez de larges possibilités.

Rédaction de statut juridique

La rédaction de statut d’entreprise ne concerne qu’à la création d’une entreprise sociétaire. Il s’agit d’un document dans lequel les règles de fonctionnement futur de la société doivent être définies selon les obligations mentionnées par la loi. Ces règles englobent entre autres, les responsabilités et l’imposition, le régime social, les rapports entre associées, le vote aux assemblées générales, etc. En effet, le statut juridique est le pilier auquel une société se monte et donc l’ensemble de textes doit être écrit minutieusement. Les sociétés à responsabilité limitée (SARL), société par actions simplifiée (SAS) et la société anonyme (SA) sont les formes de statut juridique les plus répandues en France. Vu qu’il présente un enjeu majeur, il vous est recommandé de le faire rédiger par un professionnel, avocat ou juriste ou encore un expert-comptable, si vous souhaitez créer une SARL ou SAS adapté à vos besoins et attentes.

Autres démarches inévitables

Une fois que le statut juridique soit rédigé et approuvé, il vous reste encore des étapes à franchir afin de pouvoir donner vie à votre entreprise et démarrer l’activité. Pour se faire, vous devrez trouver l’emplacement idéal de votre entreprise, choisir son nom commercial et remplir quelques déclarations auprès de certains organismes de registre contribuant à l’obtention d’immatriculation pertinent. Et pour terminer vous devrez accomplir quelques étapes supplémentaires telles que : faire connaître votre entreprise, satisfaire vos besoins d’assurance, ouvrir un compte bancaire, adhérer à la caisse de retraite complémentaire… etc. Dès que ces démarches sont terminées, vous pourrez couper en toute sérénité le ruban d’inauguration et lancer vos business.

Votre projet d’entreprise est-il éligible aux aides publiques ?
L’annonce légale : à quoi sert-elle et quel est son coût ?