Comment créer une micro-entreprise ?

Créer une micro-entreprise

Tout le monde est à la quête d’un projet rentable dans lequel investir. Que dites-vous de créer une micro entreprise ? Il s’agit du meilleur moyen pour se faire de l’argent plein les proches. L’auto entreprenariat ne requiert aucun diplôme particulier. Or, cette tâche est assez complexe en raison du grand nombre de procédures à suivre vis-à-vis de l’État. Vous prévoyez de créer votre propre micro entreprise ? Pour y parvenir plus facilement, veuillez suivre les instructions.

Quelques mots sur la micro-entreprise

Contrairement à ce que l’on pense, une micro-entreprise est considérée beaucoup plus comme un régime qu’à une société représentée par une personne morale. Une micro-entreprise doit avoir une forme juridique adaptée. Vous devez ainsi choisir un statut micro entreprise parmi les trois proposés dont : l’EI, l’EIRL ou l’EURL.

L’EI est l’abréviation de l’Entreprise Individuelle. Il s’agit de la forme la plus simple. Quant à l’EIRL ou Entreprise Individuelle à Responsabilité Limitée, elle concerne une Entreprise Individuelle dont le bien est affecté par une déclaration d’affectation. L’EURL est plutôt différente. Ce sigle signifie Entreprise Unipersonnelle à Responsabilité Limitée. Il s’agit d’une entreprise ayant son propre patrimoine ainsi qu’une personnalité morale. Consultez formalizi.fr pour plus d’informations concernant les micros entreprises et leur création.

Créer sa micro entreprise : les différentes formalités à respecter

Créer sa micro entreprise requiert le respect de quelques démarches administratives. Les procédures reposent sur le type d’activité que vous comptez exercer. Cette dernière peut-être de nature libérale, commerciale ou artisanale. Elle définit également la catégorie d’imposition et d’affiliation. Vous n’avez pas le droit de choisir. Par contre, vous devez impérativement matcher la déclaration de l’activité à la bonne catégorie. Cela vous permettra d’éviter tout risque de refus de votre dossier, sachant qu’il sera encore soumis à une vérification avant d’être validé. La déclaration d’activité doit être faite en ligne via le portail officiel des auto-entrepreneurs. L’Insee vous octroiera par la suite un numéro de Siret, justifiant cette déclaration. Après l’acquisition d’un numéro de Siret, l’étape suivante consiste à récupérer une immatriculation RC-CM au sein du Registre de Commerce ou du Registre des Métiers selon le type d’activité. En effet, l’immatriculation RC concerne les activités commerciales tandis que les activités artisanales sont régies par le Registre des Métiers. L’obtention du RM requiert un stage préalable à l’installation, communément connu sous le sigle SPI. Sinon, vous avez la possibilité de remplir directement un formulaire disponible en ligne sur des sites dédiés, en fonction de la nature de votre activité. L’avantage de cette deuxième option réside dans le fait que la déclaration d’activité ainsi que l’immatriculation RC-CM se font simultanément. À la fin de toutes les démarches, l’acre est attribuée d’office aux créateurs d’entreprise.

Se confier à un prestataire qualifié pour une création plus simplifiée

Certaines entreprises sont spécialisées dans le domaine de la création d’une micro entreprise. Elles proposent, cependant, de s’occuper de toutes les démarches à votre place. Si vous rencontrez des difficultés particulières dans la manipulation d’internet ou dans les formalités, recourir à ce genre de prestataire constitue pour vous, une excellente option. L’avantage de faire appel à une société pour tout faire à votre place est la garantie des résultats. En effet, vu que les documents passent encore à différentes étapes de validation, il existe de fortes chances qu’ils soient refusés. Or, si vous confiez cette tâche à un expert, il s’engage à ce que votre micro entreprise soit créée de manière formelle. Recourir à ce genre de prestataire vous évite de perdre votre temps. Seulement, vous devez bien choisir le professionnel avec qui vous allez collaborer. En raison de fortes concurrences, la sélection s’avère plutôt difficile. Puisqu’il s’agit d’investir, assurez-vous de trouver la meilleure entreprise œuvrant dans la création de micro entreprise. Servez-vous des avis, des annotations, des forums, et de toutes sortes de feedback pour évaluer son efficacité. Ne vous focalisez pas sur un seul prestataire. Portez votre attention sur quelques-uns et effectuez les comparaisons nécessaires. Meilleur est celui qui inspire confiance et dont les compétences ont été prouvées par les évaluations des précédents clients. Confiez-vous entièrement à votre prestataire, posez-lui toutes les questions qui vous tiquent. En plus de vous accompagner dans les démarches juridiques, il est là pour vous écouter, et surtout, pour vous orienter si besoin.

Comment ouvrir une franchise ?
Comment se décider sur une acquisition d’entreprise ?