Autoentrepreneurs

Autoentrepreneurs

Ce sont des chefs d’entreprise qui créent une entreprise individuelle en bénéficiant d’un statut simplifiant les démarches administratives et d’un régime fiscal non contraignant contrairement à des entrepreneurs classiques.

PME TPE et commerçants

PME, TPE et commerçants

D’autres alternatives existent pour devenir entrepreneur comme la création d’une PME (petite et moyenne entreprise), une TPE (très petite entreprise) qui comprennent plusieurs avantages, ou le fait d’essayer le métier de commerçant.

Startups

Startups

Si vous détenez une idée de création de projet dans un secteur porteur à l’instar des nouvelles technologies de l’information et de la communication, la création d’une startup peut vous ouvrir les portes du monde de l’entrepreneuriat.

Les compétences clés d’un chef d’entreprise

Un chef doit être une personne qui possède des compétences pluridisciplinaires pour atteindre un niveau de performance d’entreprise respectable. En effet, le monde des affaires est en perpétuelle évolution et l’entrepreneuriat d’aujourd’hui demande des compétences nouvelles en plus de celles classiques (management, connaissances juridiques…)

  1. Avoir des compétences en matière de comptabilité est indispensable pour tout chef d’entreprise dans le but de faire le suivi de la situation de son entreprise et prendre des décisions capitales.
  2. La gestion constitue également un domaine où le chef d’entreprise doit maîtriser les fondamentaux puisqu’il est amené à gérer des ressources humaines et fixer une stratégie pour atteindre un ensemble d’objectifs.
  3. La connaissance de la spécificité de chaque statut juridique et ses incidences sur la fiscalité de l’entreprise est indispensable pour un chef d’entreprise.
  4. Savoir élaborer une stratégie commerciale en établissant des objectifs chiffrés à réaliser (part de marché à atteindre, chiffre d’affaires estimé…) ou du moins préparer les grandes lignes à ses collaborateurs.
  5. Avoir des connaissances en matière de nouvelles technologies est inévitable car l’entrepreneuriat d’aujourd’hui repose en grande partie sur ces outils.
Accompagnement professionnel

Accompagnement professionnel pour chefs d’entreprises

Les chefs d’entreprise, surtout à leur début de carrière, ont besoin d’un accompagnement professionnel, comme par exemple celui proposé par statutentreprise.com qui constitue une des alternatives. Parmi les principaux outils pour la gestion d’une entreprise, on trouve les logiciels de comptabilité et de facturation, le logiciel de gestion des relations client (un CRM), les logiciels de gestion de projet etc.

Créer son entreprise

Business plan

Ce document d’une importance capitale constitue la feuille de route du chef d’entreprise. Il englobe un ensemble d’informations comme la stratégie à adopter par l’entreprise, les objectifs à atteindre, la description des processus et des méthodologies à appliquer pour le faire…

Financement

Le futur entrepreneur peut faire une estimation du coût de la création. L’autofinancement n’est pas toujours suffisant et rechercher des ressources financières supplémentaires auprès des établissements de crédit peut constituer une solution et un moyen assez efficace.

Forme juridique

La création d’une entreprise implique de lui attribuer une forme juridique qui fixera entre autres sa future fiscalité. Le choix dépend de l’activité et de la taille de l’entreprise. On distingue ainsi l’entreprise individuelle de la société de capitaux. D’autres formes en découlent.

Le coaching en entreprises et notamment le coaching d’affaires cible les chefs d’entreprise désireux de développer leurs compétences et principalement managériales, entrepreneuriales. Le but étant de faire développer leur entreprise

Réussir dans les affaires : les meilleurs alliés des chefs d'entreprises

Manager RH

Pour un chef d’entreprise être entouré de collaborateurs compétents fait partie des clés de la réussite dans l’entrepreneuriat. Parmi ceux-ci le manager RH qui chapote la politique managériale de l’entreprise en particulier celle des ressource humaines.

Avocat d'affaire

La présence d’un juriste comme un avocat d’affaires au sein d’une entreprise est capital. Ce professionnel met toute son expertise au service de l’entreprise pour s’occuper de tout ce qui a trait au volet juridique (règlement des litiges, rédaction des statuts et des contrats…)

Happiness Officer

Ce nouveau métier a pour finalité de rendre les travailleurs heureux. Ceci passe par l’instauration d’un environnement propice à l’épanouissement et la productivité. Ce professionnel fournit l’accompagnement personnalisé des salariés.